08/03/2008

« Brigades Culturelles »

« Brigades Culturelles »

Euro 2008

Projet émanant de la formation continue « Patrimoine et Tourisme »

Université de Genève


Ce projet part du principe qu’il faut diversifier les produits culturels en matière de guidage. Il repose aussi sur le fait que Sport et Culture devraient faire bon ménage. L’Euro 2008 va amener à Genève une affluence de visiteurs inaccoutumée. Une partie de ces visiteurs vont passer quelques jours à Genève. Ce pourrait être l’occasion de mettre au point un concept culturel particulier : les « Brigades Culturelles » de l’Euro 2008.

 

Profitant du tracé piétonnier établi de la gare Cornavin au Stade de Genève et au village de l’Euro au stade du Bout du Monde, il serait aisé d’organiser des stations, dans lesquelles des « guides » effectueraient une permanence. Ils seraient à disposition des visiteurs pour leur prodiguer des explications relatives à des sites majeurs de Genève.

 

Les lieux choisis seraient, soit des monuments de première importance, soit des équipements sportifs susceptibles d’intéresser le public de l’Euro.

 

Ces stations figureraient sur un plan communiqué aux visiteurs à leur arrivée à Genève (Gare, Office du Tourisme, etc) ou mis à disposition sur internet :

 

Ile Rousseau (Monument de Pradier, la rade de Genève, le Jet d’eau),  Tour de l’Ile (Ponts de Bel Air, Château de Genève),  
Mur des Réformateurs (La Rome protestante, Parc des Bastions),  Cathédrale St-Pierre(Aperçu de la Vieille Ville),  Equipements sportifs des Vernets (Patinoire, Piscine, Vélodrome, etc),  Place de Sardaigne, Place du Marché (Eglise Ste-Croix, Vieux Carouge),  Stade de Genève

 

Les Guides des « Brigades Culturelles »

 

1)     se signalent au loin par leur tenue (éventuellement en mascotte de l’Euro) et sont prêts à tenter une expérience innovante

2)     sont polyglottes avec si possible des connaissances en portugais, tchèque et turc

3)     se recrutent parmi l’association des guides, les guides du patrimoine mais aussi les étudiants en histoire et histoire de l’art

4)     sont rémunérés à un tarif qui reste à déterminer

 

Facultatif : Les visiteurs remplissent un questionnaire à chaque étape et reçoivent une récompense en arrivant au Stade de Genève (Chocolat suisse ou autre ; le sponsor reste à trouver)

 

Ce projet a été soumis à l’Office du Tourisme et aux services de Marc Müller en charge de l’organisation de l’Euro 2008. Nous espérons vivement qu’il sera suivi d’effets. Merci de vos réactions et suggestions pour dépoussiérer le guidage à Genève !

 

Leïla el-Wakil,

Directrice « Patrimoine et  Tourisme »


11:08 Publié dans Patri | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Bravo pour cette initiative! Malgré l'image négative des supporteurs de foot (il s'agit là d'une infime minorité qui se fait remarquer et qui est malheureusement "soutenue" par une répétition ininterrompue de ses actes de violence dans les multimédia) je suis persuadée que la grande majorité sera ravie d'un pareil accueil. L'image de Genève dans le monde ne peut que gagner.

Écrit par : Evelyn Riedener | 08/03/2008

Les commentaires sont fermés.