07/11/2008

Patrimoine suisse Zurich explose

Schweizerisches_Landesmuseum-wc-gfdl.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

medienmitteilungen.php?we_objectID=1285

 

Le projet de revitalisation du Musée National Suisse de Zurich aura eu raison de la section zurichoise de Patrimoine Suisse. On apprenait lundi l'explosion de la section divisée entre (pour le faire simple) les "architectes", favorables au nouveau projet, et les "conservateurs", hostiles et prêts à engager un recours à l'encontre dudit projet. Ce clivage montre l'impasse dans laquelle se trouve actuellement la section zurichoise, mais qui concerne de près ou de loin toutes les sections helvétiques infiltrées par des architectes que le patrimoine intéresse moins comme objet d'admiration et de culte à entretenir et à restaurer que comme support pour valoriser des interventions contemporaines. Les résultats tiennent de l'hybride et les produits sont d'embrassants monstres d'une esthétique chaotique!

L'argument-massue des défenseurs d'un patrimoine dynamique, Monsieur Philippe Biéler, chef de file du Heimatschutz central en tête, est qu'il faut construire le patrimoine de demain! La formule prête à sourire dans notre époque qui, plus qu'aucune autre aspire à la postérité, davantage qu'à l'aujourd'hui. C'est oublier que le patrimoine de demain est aussi celui d'hier. Tous les défenseurs du patrimoine dignes de ce nom devraient s'efforcer de conserver et de transmettre à la postérité l'héritage culturel dont ils sont les dépositaires, sans attouchements et dans les meilleures conditions de conservation.

 

22:12 Publié dans Patri | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : projet musée national suisse, patrimoine suisse | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Comment faut-il interpréter votre point de vue à propos de l'extension Nouvel du Musée d'art et d'histoire de Genève?

Écrit par : JF Mabut | 11/11/2008

Jean Nouvel, pour exprimer son génie, mérite mieux que la cour de notre bon vieux Musée d'art et d'histoire. Et Marc Camoletti (paix à ses cendres!) mérite mieux que cette intrusion! Voyez le portique de la cathédrale Saint-Pierre de Genève, un grand cri de modernité réalisé vers 1750 en lieu et place de l'ancienne façade, au front de la cathédrale romano-gothique: il est aujourd'hui toujours des yeux sensibles pour s'horrifier de cet assemblage.

Écrit par : Leïla el-Wakil | 12/11/2008

Le fait qu'il y a des défenseurs du patrimoine dignes qui s'efforcent de conserver et de transmettre à la postérité l'héritage culturel me rejoie enormement. C'est vrai qu'il n'existe pas de patrimoine de demain mais seulement celui d'hier qui devient celui d'aujourd'hui... Et c'est celui-la que nous devons conserver.

Écrit par : Reuben - Toronto Lawyers | 09/03/2009

Avec toutes les aspirations ardentes on doit se lancer à la protection de l’aspect de la ville natale. L’amour et l’affection presque filiaux doivent devenir le credo humain. L’idée de « matrimoine » bazinien m’est venu tout de suite à la tête...

Écrit par : Tilly - Ringtone | 28/03/2009

Les commentaires sont fermés.