08/06/2009

Le quai Wilson se refait les façades

Réalisé entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle le tronçon du quai Wilson compris entre le Kempinski (l’ancien Noga Hilton de Nessim Gaon, qui avait remplacé le vieux Kursaal de Durel et Camoletti, lourdement relooké) et le complexe Président Wilson, ce tronçon subit une entreprise de rafraîchissement. Les uns après les autres les séculaires immeubles surgissent éclatants des échafaudages ! Et les interventions récentes s’accordent à redonner à l’ensemble un caractère immaculé proche de celui d’origine et qui contraste avec la déjà ancienne réfection d’enveloppe de l’hôtel National de Jacques Elysée Goss. Ce dernier, autrefois tenu dans des tons blanc cassé, changea de caractère lors de sa mise en couleur : un rouge davantage brique que pompéien devait le singulariser considérablement dans la ligne de la rade.

 

L’ancien Hôtel Bellevue (1901), aujourd’hui aux mains de HSBC, a récemment été rénové ; son rez-de-chaussée, malmené par différentes opérations, a retrouvé ses larges portes fenêtres en anse de panier percée dans l’appareil à refends conformément au dessin d’origine. Seule les huisseries surdimensionnées attestent de la jeunesse de l’intervention.rémi juin 2009 071.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’immense paquebot dessiné par Eugène Corte (27-31 quai du Mont-Blanc) et au premier étage duquel vécut Ferdinand Hodler entre 1914 et 1918 déroule son éclatante façade face aux Bains des Pâquis. Pour cet immeuble Corte avait prévu un vaste toit Heimatstil, refusé à l’autorisation de construire, et heureusement remplacé par une toiture plus simple. Ce rare bâtiment Werkbund en terre genevoise illustre le cosmopolitisme des modèles architecturaux du début du XXe siècle et une heureuse influence germanique … avant que n’éclate la querelle autour de la Mairie-Ecole d’Onex dessinée par Maurice Braillard.rémi juin 2009 075.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le même Corte dessina aussi l’immeuble Beau-Site (39 quai Wilson), surmonté d’une guirlande de pignons dansants qui se nourrissent des modèles flamands et transgressent toute idée de corniche. Encore sous sa housse d’échafaudages, le Beau-Site dévoilera bientôt sa façade refaite.rémi juin 2009 078.jpg

23:44 Publié dans Patri | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : réfection façades, quai wilson, eugène corte, immeuble hsbc | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.