03/09/2009

Patrimoine et musées: une conscience commune

 

 

L'Unité d'Histoire de l'art de l'Université de Genève

se réjouit d'accueillir Dominique Poulot,

professeur d'histoire de l'art à la Sorbonne,

pour une conférence inaugurale

du Master avancé (MAS) en

Conservation du patrimoine et Muséologie des Beaux-Arts

intitulée "Patrimoine et musées  : une conscience commune ?"

UniDUFOUR

16 septembre 2009

Salle U 259

12h15



15-MMF_galerie Davioud_Strasbourg et Bourges_2007 Copy D. Bordes.JPG

Dominique Poulot, spécialiste international du patrimoine et des musées, posera largement la question patrimoniale, s'appuyant sur ses nombreux travaux scientifiques. La conférence est destinée aux architectes, aux conservateurs du patrimoine et aux gens de musée, ainsi qu'à toute personne que le sujet intéresse. Entrée libre en fonction des places disponibles.

 

Voici le résumé de la thématique abordée:  "L'appariement  des termes de "patrimoine"  et de   "musées", depuis une vingtaine d'années, dans le vocabulaire des   institutions et dans la pratique pédagogique, signale-t-il une nouvelle intelligence du rapport au passé matériel? La distinction classique entre patrimoine et musées portait sur l'in situ et le déplacement, mais encore sur les formes d'appropriation. L'usage traditionnel du patrimoine par ses habitants et plus généralement par ses "amis" reposait sur la familiarité de la vie quotidienne et se construisait à travers les erreurs d'appréciation. A l'inverse, la patrimonialisation savante, dont le musée fournissait le lieu exemplaire, se légitimait largement de permettre la lecture éclairée et critique d'oeuvres et d'objets, en imposant le cadre propre à leur reconnaissance authentique. Aujourd'hui, par bien des aspects, l’institutionnalisation du patrimoine  témoigne d'un tournant anthropologique, tant dans sa quête de légitimité auprès des communautés que dans  le recours au  contexte des traditions.  Simultanément, le musée met volontiers en scène les passions du collectionnisme et ouvre son fonds aux  pratiques ordinaires."

Commentaires

Nous vous remercions de intiresnuyu iformatsiyu

Écrit par : Nina_Tool | 20/09/2009

Les commentaires sont fermés.