27/04/2010

Violence au domaine de Saussure

En descendant le chemin Frank Thomas, à main gauche, en dessous de la maison pour personnes âgées, un trou bien profond, bien équarri, indubitablement la fosse d'un immeuble à ériger au droit de la façade d'une des dépendances du domaine classé de la campagne de Saussure. Ce domaine campagnard, devenu urbain au fil du temps, a été classé de haute lutte en 1987. Comment se peut-il qu'on laisse vingt-trois ans plus tard une nouvelle construction prendre place au ras de la façade de la dépendance en bois dans ce qui ressemble à un formidable pied de nez au classement? A quoi cela sert-il encore de prendre de telles mesures de protection, s'il est si aisément possible d'en bafouer la teneur et la lettre?


Admirablement décrit et documenté par Christine Amsler dans son bel ouvrage intitulé les Maisons de campagne genevoises du XVIIIe siècle (mais à quoi cela sert-il encore d'écrire des beaux ouvrages comme des tombeaux?),  c'est dans ce domaine construit par Théodore de Saussure au début du XVIIIe siècle, qu'Horace Bénédict de Saussure, le découvreur du Mont-Blanc, vécut par la suite une quinzaine d'années de sa jeunesse et écrivit plusieurs de ses ouvrages. La maison de maître, construite vers 1711, est flanquée de deux dépendances un peu plus tardives, le tout formant une composition en U.

Accessible par la rue de Grange-Canal, le domaine au charme rustique s'articule autour d'une cour en boulets. Vendu par la famille de Saussure au début du XIXe siècle, il est passé en différentes mains avant d'être revendu à Léopold Gautier. Au décès de la veuve Gautier en 1987 la maison est classée.

Un classement est la mesure de protection maximale attribuée à un bien dont la valeur à l'échelle cantonale est reconnue. Bien qu'en Suisse il n'existe pas de dispositif équivalent à la protection d'un périmètre de 500 m. autour du monument classé, une assiette de protection est généralement définie afin de permettre au monument classé de ne pas être déprécié par la promiscuité de quelque construction que ce soit. A l'évidence l'immeuble qui se prépare anéantira tous les efforts mis en oeuvre au moment du classement du domaine de Saussure pour protéger un bien que l'on avait jugé à un moment inaliénable.

 

23:40 Publié dans Patri | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : domaine de saussure, grange-canal, monument classé | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Comme si dans les quartiers populaires la disparition du patrimoine semblait moins visible, nous n'avons décidément pas la même échelle de valeur !

Écrit par : Sabourjian | 28/04/2010

Les commentaires sont fermés.