02/02/2011

Quand le peuple défend son patrimoine

Situé en bordure de la place Tahrir où se déroule l'essentiel des manifestations du Caire, le musée des Antiquités égyptiennes a été l'objet d'incursions dans la nuit de vendredi à samedi dernier. Ce seraient "une cinquantaine de personnes qui ont tenté de s'introduire par effraction au Musée égyptien du Caire, où se trouvent certains des trésors archéologiques les plus précieux du pays." On s'en serait pris à deux momies et nombre de petits objets; les reportages télévises ont  montré et remontré inlassablement le(s) même(s) bris de vitrines.


http://www.journalmetro.com/monde/article/758894--musee-du-caire-50-arrestations
musée caire.jpeg

Temple "d'inspiration gréco-romaine" de l'égyptologie, auquel Ezio Godoli et Mercedes Volait ont consacré un récent ouvrage (Concours pour le Musée des Antiquités égyptiennes du Caire 1895, Paris, Picard),  le Musée du Caire fut construit à la fin XIXe siècle sur le projet de  l'architecte français Marcel Dourgnon qui remporta le concours lancé pour la construction d'un musée des antiquités en 1894.

projet dourgnon.jpg

Placé en bordure de la place Tahrir, à proximité du splendide Nile Hilton, construit par Welton Beckett à la fin des années 1950', le Musée du Caire est le passage obligé des touristes même s'ils ne passent que quelques heures dans la capitale égyptienne. Une fois les queues, les sécurités et la porte monumentale franchie, l'émotion, toujours renouvelée, de côtoyer les témoins artistiques de la plus ancienne civilisation méditerranéenne. Dans les grandes nefs du rez-de-chaussée les statues colossales, Amenophis, Akhenaton, les momies dans des vitrines anciennes; au fond du premier étage le masque d'or de Toutankhamon et sur le même étage le trésor dans toute son étendue.

Suite aux dépradations le peuple égyptien, conscient du caractère exceptionnel de ce patrimoine et soucieux de le préserver, s'est organisé en une chaîne humaine "de bons Egyptiens", selon les propos de Dr Zahi Hawass, Chef suprême des antiquités (devenu ministre des antiquités depuis avant-hier). Des hommes se tenant à bout de bras ont encerclé le musée pour tenir lieu de bouclier humain et empêcher de nouvelles dépradations. Ces images stupéfiantes et édifiantes, qui ont circulé sur les écrans du monde entier, apportent la preuve de l'importance que peut revêtir un patrimoine de l'Humanité pour les citoyens d'une nation, lesquels ont devancé les mises en garde de l'Unesco (001-appel-egypte-unesco.shtml). Ailleurs en Egypte, pareillement, bédouins et citadins se sont mobilisés pour assurer la défense de sites et de musées ... jusqu'à ce que, en l'absence de la police des Assar (antiquités), l'armée viennent prendre le relais.

chaîne humaine.jpg

Ces événements récents nourriront à n'en pas douter les réflexions du prochain colloque Patrimoine universel/revendications locales qui se tiendra les 10 et 11 février à l'auditoire Rouiller du bâtiment d'UniDufour (voir note précédente)

patrimoine-universel.html

 

00:26 Publié dans Patri | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : musée du caire, manifestations, chaîne humaine | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.