14/10/2016

Creusons au Salon Suisse de Venise

Entre mythe et réalité l’architecture souterraine est un type de construction qui existe depuis la nuit des temps. Pour des raisons de sécurité, de confort, de facilité, l’humanité a creusé la terre ou aménagé des grottes pour y établir des habitats, des cités et des lieux de culte. La réinterprétation de ces dispositifs troglodytes dans l’architecture contemporaine demeure un challenge. Pourtant à l’heure actuelle, nombreux sont les esprits aventureux qui cherchent à exploiter cette veine pour répondre notamment aux questions de coûts et d’économie d'énergie. https://archive-ouverte.unige.ch/unige:24214

 natteo thun, hotel bella vista traffoi,

Matteo Thun, Hotel Bellavista Trafoi


La soirée du 20 octobre sera dès 19h00 le lieu d'une présentation discussion du travail de l'architecte zurichois Peter Vetsch. Formé d’abord à l'agronomie, Vetsch s'est ensuite tourné vers le dessin d'architecture avant de se rendre à l'Académie d'art de Düsseldorf, où il a profité de l'influence de Hans Hollein et de Joseph Beuys. Les formes organiques autorisées par le béton projeté se sont combinées avec une quête de fusion avec la nature. Ce pionnier de l’architecture troglodyte contemporaine a réalisé en Suisse et à l'étranger près d'une centaine de maisons bio-climatiques semi-enterrées. Variante des maisons-bulles, ces maisons présentent la particularité d’être partiellement enfouies dans le terrain. La symbiose nature/culture atteint son point culminant. Certains prétendent qu’on peut aujourd’hui réaliser en auto-construction de telles maisons bio-climatiques pour 10.000 euros.

peter vetsch, dietikon

Maison troglodyte de Dietikon

Lors de la soirée du 21 octobre, nous recevrons Dr Mahnaz Ashrafi qui nous présentera le site troglodyte de Maymand au Sud de l'Iran, qui vient d'être classé au patrimoine mondiale de l'UNESCO http://lelwakil.blog.tdg.ch/archive/2012/05/13/maymand-vi.... Le haut plateau iranien est un des plus riches foyers d’habitat troglodyte : différents types d’occupation souterraines ou à flanc de montagne coexistent sur ce territoire. La recherche scientifique pour mieux connaître la structure et le fonctionnement de ces sites est  très active. Il nous servira d’exemple pour évoquer la pérennisation du site ancien et son adaptation au monde contemporain.

Maymand

Le site de Maymand et ses habitants

Le 22 octobre enfin c'est le prêtre et chercheur Maximous El Antouny qui parlera des sites troglodytes coptes situés dans la montagne du Mukattam. Au Sud du Caire, en effet, se cache un important complexe d’églises et de lieux de culte et de rassemblement de la communauté copte. Aujourd’hui des tailleurs de pierre continuent aujourd’hui d’embellir les lieux en sculptant à flanc de paroi des scènes religieuses. Ce patrimoine vivant est encore méconnu et nous pourrons mettre en relation ces réalisations avec l’histoire et la survie de la communauté copte en Egypte.

Eglise copte; Mukkatam

Eglise copte Mukattam

Les discussions autour de cette thématique devraient être animées. Vous êtes tou-te-s bienvenu-e-s au Palazzo Trevisan degli Ulivi, campo Sant Agnese, Dorsoduro, Venise, dès 19h00 chaque soir pour participer aux sessions de ce quatrième Salon Suisse 2016.

Pour davantage d'infos sur la thématique du Salon Suisse https://prohelvetia.ch/fr/2016/10/vers-une-architecture-r...

23:16 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.