11/05/2017

Petite analyse de manchettes de la presse locale : Genève – La rade se rêve en grand ou Trois idées pour une rade enfin attrayante

Trouver le slogan d’une manchette de journal, ce n’est évidemment pas faire dans la dentelle. Le journaliste qui a inventé celui de la Tribune de Genève du 11 mai 2017, lendemain de l’annonce des lauréats du Concours d’idées La Rade, lancé par Guillaume Barazzone en novembre 2016, a, quant à lui, carrément fait dans la serpillière : « Trois idées pour une rade enfin attrayante ». Le journal Le Matin a étonnement montré plus de tenue avec son motto : « Genève - La rade se rêve en grand ». Ces deux affichettes ont évidemment retenu toute notre attention, comme elles auront certainement frappé le quidam pas trop lobotomisé. Capter et retenir l’attention, tel est bien entendu le but d’une affichette de caisse à journaux. Surtout de nos jours, quand on sait comment (peu bien) se porte notre bonne presse … Enfin je dis bonne …

Lire la suite

18:44 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

07/05/2017

La rade ou Macron?

Il est certes peut-être difficile pour la RTS de faire la pesée des intérêts entre l'actualité internationale brûlante des présidentielles françaises et celle non moins brûlante du patrimoine genevois. Renaud Malik a tranché dans le vif par téléphone trois-quarts d'heure avant une intervention prévue depuis quelques jours dans l'émission Forum vers 18h30 pour donner un point de vue patrimonial concernant la Rade de Genève: "Etes-vous déjà partie? Nous n'aurons pas le temps de parler du sujet, seulement 4 à 5 minutes (au lieu des 7 minutes prévues initialement) en raison des résultats de l'élection présidentielle française qui sont en train de tomber ... Mais c'est partie remise ... plus tard ... dans la semaine." Comment interpréter la chose à chaud?

Lire la suite

18:57 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook