histoire

  • Michel Pastoureau à Genève

    Imprimer

    A4 Michel Pastoureau_2.pdf

     

    MICHEL PASTOUREAU

    Professeur à l'Ecole des Hautes Etudes pratiques

    19 novembre 2008 20h00

    L'historien face à la couleur

    Une histoire des couleurs est-elle possible?

    Institut National Genevois

    1 promenade du Pin,

    19 novembre 2008 à 20h00

     

    Lien permanent Catégories : Histoire 0 commentaire
  • Foot et culture

    Imprimer

    Nous voici déjà arrivés presque au terme d'une expérience-pilote tentée à Genève dans le cadre de l'Euro 2008 et qui a été baptisée Open Culture. L'Université de Genève (la formation continue Patrimoine et Tourisme), soutenue dans ce projet par Genève-Tourisme, a souhaité offrir aux visiteurs de l'Euro et à toute personne intéressée des commentaires culturels sur l'histoire et le cadre urbain et architectural de Genève en deux points donnés: le parc des Bastions vers la place Neuve et le quai Général Guisan vers la place du Rhône. Deux podiums ont été dressés en ces deux emplacements du haut ou au pied desquels des élèves de Patrimoine et Tourisme et quelques guides diplômés ont pris la parole dix jours durant.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Culture 2 commentaires
  • La question de l'art à Genève

    Imprimer
    2099413497.jpg

     

     

    Ce soir se tenait à la Librairie Descombes, une institution genevoise de légende, la séance de signature de

    La Question de l'art à Genève- Du cosmopolitisme des Lumières au romantisme des nationalités.

    Danielle Buyssens célébrait à cette occasion la fin d'un long voyage, puisque ce robuste ouvrage résulte d'une thèse soutenue à

    l'Ecole des hautes études en sciences sociales de Paris.

    Edité à La Baconnière par Jo Cecconi ce travail important fera certainement date dans

    l'historiographie locale par la mise en perspective renouvelée de la scène artistique et de la réception des arts à Genève.

    Claude Lapaire, anciendirecteur du Musée d'Art et d'Histoire,

    signe une élogieuse postface, qui met l'eau à la bouche de la lectrice que je vais être dès demain.

     

     

    Lien permanent Catégories : Culture 0 commentaire