28/10/2014

Charles Galland, revenez-nous!

Alors que l'avenir du Musée d'Art et d'Histoire n'en finit pas de secouer la parvulissime République (un débat de plus va se tenir prochainement entre partisans et opposants du "projet Nouvel" ...) on peut prendre un peu de recul et questionner la question du mécénat à Genève. Le legs de Gustave Revilliod, riche et généreux célibataire léguant à la collectivité son mythique Ariana (en fait un mémorial à sa mère Ariane tant aimée), réceptacle de sa vision du monde et de la collection, est passé à deux doigts de l'anéantissement qui aurait irrémédiablement ruiné le fruit de sa vie et de ses efforts. Qui, par ailleurs, se souvient encore de l'énorme legs Brunswick de 12 M° de francs or qui a alimenté l'érection de tant d'ouvrages fameux (en dehors de son propre cénotaphe qui trône en bonne place en face de l'hôtel qui l'a vu mourir) et qui, alors que les Bâtiments Académiques (alias le bâtiment d'UniBastions), construit grâce à sa magnanimité posthume, se sent concerné par l'hommage à rendre à sa générosité?

Lire la suite