14/09/2009

Inauguration du Master avancé en Conservation du Patrimoine et Muséologie des Beaux-Arts

Mercredi 16 septembre, 12h15

Conférence inaugurale du Master avancé

en Conservation du Patrimoine et Muséologie des Beaux-Arts

par Dominique POULOT, prof. à la Sorbonne

Patrimoine et musées: une conscience commune

UniDufour, salle U259 (2e étage)

Entrée gratuite et publique

 

Lire la suite

29/03/2009

Conservation du patrimoine et Muséologie des Beaux-Arts

Un Master of advanced studies en

Conservation du Patrimoine et Muséologie des Beaux-Arts

organisé par les Universités romandes

pour la rentrée 2009


Lire la suite

01:11 Publié dans Patri | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : master advanced, patrimoine, muséologie | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

23/06/2008

ICOM contre ICOMOS?

musée neuchâtel 1.jpgLes premières Rencontres du Léman réunissant des représentants de ICOM Suisse, France et Italie se sont tenues au Musée d'art et d'histoire de Genève les 19, 20 et 21 juin 2008. Elles réunissaient de nombreux conservateurs de musées, des architectes spécialisés, des muséographes, des restaurateurs d'art ... Le thème de ces journées d'études tourna autour de "architecture et quotidien des musées". Un sujet central qui eut de quoi meubler les séances de figures imposées tenues dans la salle de conférence du Musée d'art et d'histoire!

Le musée selon l'ICOM (2001) "est une institution permanente, sans but lucratif, au service de la société et de son développement, ouverte au public et qui fait des recherches concernant les témoins matériels de l'homme et de son environnement, acquiert ceux-là, les conserve, les communique et notamment les expose à des fins d'études, d'éducation et de délectation."

Les musées historiques du tournant du XXe siècle, musées-temples ou musées-palais, conçus pour abriter des tableaux ou des sculptures dans des galeries ou des salons éclairés zénithalement pour les premiers et latéralement pour les seconds se plient mal parfois à de nouveaux usages qui entraînent le bouleversement des typologies et des décors. La quête du white cube détruit l'esthétique et la polychromie Beaux Arts ou Fin de Siècle qui a présidé à la conception de vénérables monuments, comme les Musées d'art et d'histoire de Neuchâtel et de Genève, le Palais de Rumine, le Landesmuseum de Zurich.

L'art contemporain, qui s'en était violemment pris aux musées traditionnels dans les années 1920 (Faut-il brûler le Louvre? ds l'Esprit Nouveau) a quand même fini par entrer au musée. Mais à quel prix? Jusqu'à ce ce que l'usine culturelle que fut Beaubourg lui ouvre tous les possibles du bâtiment industriel reconverti et des espaces à ses mesures ...

On remarque que les conservateurs de musée rechignent à accorder aux bâtiments qui hébergent leurs collections le soin qu'ils accordent aux collections elles-mêmes. On assiste impuissant à des affrontements entre les représentants de l'ICOM (Conseil international des Musées) et ceux de l'ICOMOS (Conseil international des Monuments et des Sites). Ne serait-il pas temps de réconcilier ces historiens de l'art autour de leurs musées historiques? La conservation des oeuvres d'art passe sans doute par la reconnaissance et la conservation du musée lui-même et la compréhension de ses capacités, de ses compétences, de sa convenance étroitement liée au programme d'origine.  

23:45 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : musées, monuments, muséologie | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook