02/03/2016

Conférence ouverte au public

Décorer les cages d'escalier à La Chaux-de-Fonds (1890-1920)

Marikit TAYLOR, historienne du patrimoine

04.03.2016 10:15 – 12:00

UniDufour, Salle U 259

 

chaux-de-fonds.jpg

Dans le cadre du séminaire d'histoire de l'art "Structure et revêtement", Marikit Taylor, historienne du patrimoine, qui prépare une thèse sur les Décors et décorateurs de La Chaux-de-Fonds vers 1900, viendra présenter un état de la question. Elle a rassemblé un important matériel iconographique et travaillé sur les sources afin de documenter ces décors qui appartiennent aujourd'hui au Patrimoine mondial de l'Humanité.

La conférence est ouverte à toute personne intéressée.

 

 

04/12/2008

L'ACES fête ses deux ans

L'ASSOCIATION CULTURELLE EGYPTO-SUISSE fête ses deux ans. Constituée en novembre 2006 par un comité fondateur de trois membres, l'Association culturelle égypto-suisse connaît un réel succès. Elle réunit régulièrement ses membres autour d'activités culturelles de qualité dans la vie genevoise. Des conférences, des visites d'expositions, des spectacles, des soirées conviviales tourant autour de l'Egypte, ancienne ou contemporaine, rallient un public de Suisses amoureux de l'Egypte et d'Egyptiens ravis d'entendre parler de leur culture nationale.

Le 9 décembre dans la salle U 259 de UniDufour, 24 rue du Général Dufour, 2e étage, à 18h30, le grand musicologue genevois, Pierre Michot, viendra nous entretenir de MOZART L'EGYPTIEN (voir précédemment dans ce blog, Pierre Michot Mozart l'Egyptien). Cette séance, qui promet d'être passionnante, est ouverte à tout public intéressé.

En janvier Fouad Sarhank évoquera la famille royale d'Egypte lors d'une soirée au Café Papon; puis Sandrine Keriakos évoquera le statut des coptes en Egypte. Le programme de la fin de l'année est en cours d'élaboration;

L' ASSOCIATION CULTURELLE EGYPTO-SUISSE se réjouit de vous accueillir lors de ses manifestations et de vous compter parmi ses membres.

http://www.arabia.pl/english/content/view/285/16/

 

 

26/11/2008

La construction du paysage culturel helvétique

heidiland2.jpg          Dysneylandisée, la pastorale helvétique demeure un solide créneau que les successeurs de Thomas Cook exploitent ad nauseam. Heidy a remplacé Helvetia et on a créé un Heidyland à l'intention des touristes japonais, ces mêmes touristes pour lesquels de faux pâtres suisses, à la solde de Kuoni, jouent du cor des Alpes en pleine ville de Genève.

            L'"enferrement des Alpes" est devenu un processus inéluctable quand bien même la ferraille des téléphériques et autres remontées mécaniques a souvent remplacé celle des crémaillères; les rubans bitumés d'autoroutes et leurs corollaires de tunnels s'insinuent à travers tout le pays, parfois au prix d'âpres disputes comme celle qu'anima Franz Weber à propos du tronçon d'autoroute Montreux-Villeneuve, métamorphosant irrémédiablement la toile de fond du paysage de Chillon, rendu célèbre par le Child Harold de Lord Byron.

            Les paysages les plus célèbres nous semblent épuisés; ils demeurent néanmoins ceux qui sont les plus recherchés, par on ne sait quelle inertie, peut-être parce que le touriste moyen aspire à une Suisse virtuelle telle qu'il peut la pratiquer sur le web. Aux dires de certain directeur d’office de tourisme, et malgré tous les efforts déployés pour faire connaître les villes suisses, la seule chose que l'on veut savoir à l'étranger c'est "si le Cervin est bien toujours à la même place!"

            Il y aurait pourtant fort à faire aujourd'hui à donner de la Suisse une image plus proche de ses réalités, une image qui valorise aussi la culture urbaine en contrepoint de la civilisation des bergers, une image qui valorise aussi les arts et les techniques en contrepoint d'un folklore devenu désuet. Mais remontons l'histoire de cette mise en scène.

Lire la suite

11:33 Publié dans Patri | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : tourisme, suisse | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook