evaluation patrimoniale

  • Tant de recensements, tant de casse ...

    Imprimer

    De toute la Suisse Genève est sans doute le canton qui s'est le plus multiplié en coûteux recensements et inventaires de son patrimoine bâti avec si peu d'effets. Contrairement à ce que l'on nous fait accroire, l'actuel Recensement architectural du Canton (alias RAC), lancé en fanfare en 2015, n'est pas le premier recensement architectural de Genève. Loin s'en faut! Il n'est que la suite d'une entreprise quinquagénaire qui a mal tourné. Les années 1970' ont vu naître sous l'égide du Département des Travaux publics, le Recensement architectural du Canton [sic], mené par l'architecte Monique Bory, qui ciblait alors particulièrement les villages et leur zone 4B protégée, puis, dans les années 1980' - 90', différents secteurs de la couronne urbaine ou zone 3 B de développement. Tant d'efforts consentis, tant d'argent dépensé, pour tant de casse au final.

    Lire la suite